Ville de Bischheim

 
 
Vous êtes ici  : Le conseil municipal Tribune libre
 
 

Tribunes libres

Envoyer Imprimer PDF

Le conseil municipal de Bischheim est composé de trois groupes qui disposent chacun de leur propre espace d’expression dans cette rubrique.
Les trois groupes sont :

  • S'unir pour réussir à Bischheim
  • Vivre Bischheim autrement
  • Les pieds sur terre et la tête aussi !

Les textes de cette page reproduisent intégralement la rubrique "tribunes libres" du magazine "Les Cahiers de Bischheim" ouverte aux groupes formés au sein du Conseil municipal.
Ils n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.


Groupe des élu(e)s de l'opposition « Vivre Bischheim autrement »

Quel avenir pour le Centre Social et Familial Victor Hugo ?
Le CSF Victor Hugo a été créé par des militant-es au quartier des écrivains pour répondre à des besoins éducatifs, de loisirs, d’accueil et d’accompagnement des familles. Il a aussi pour mission de  contribuer par des propositions concrètes et des actions citoyennes à l’aspiration des habitant-es de vivre dans un environnement de qualité. Il est le pilier pour le débat citoyen pour la rénovation urbaine de l’Ouest de Bischheim. Depuis deux ans la crise de gouvernance empêche un fonctionnement normal pour les usagers et les salariés du Centre.
Nous appelons à un règlement du conflit indépendant et non politicien en redonnant le pouvoir de gestion et d’animation aux habitant-es et aux associations.

Groupe des élu(e)s PS-Verts « Changer Bischheim » Richard SANCHO ANDREO, Annie ROMILLY, Estelle FRAASS.

Permanences des élus de l’opposition
Permanences des élu(e)s de l’opposition sur rendez-vous
Tél. 06 89 86 19 12
E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Blog : www.vivrebischheimautrement


Groupe des élu(e)s de l'opposition « Les pieds sur terre et la tête aussi ! »

Pourquoi mettre en place un mini-bus pour amener des habitants de Bischheim vers des commerces extérieurs à notre ville ?
Nos commerçants se battent tous les jours pour préserver leurs commerces malgré la situation économique de notre ville et de notre pays. L’idée d’un mini-bus est bien une excellente idée si c’est pour amener les habitants au marché, mais si c’est pour les emmener vers un supermarché extérieur à notre ville alors là non !!!! Pourquoi mettre en péril les commerces de notre ville ?

Groupe des élu(e)s « Les pieds sur terre et la tête aussi ! »  Christèle LAFORÊT, Ernest KONRATH.

Permanences des élus sur rendez-vous : Tél. 06 09 54 76 48
bit.ly/bischheim

Pas de chèque en blanc à la Droite.

Les résultats des élections départementales du canton de Schiltigheim regroupant les villes de Bischheim et de Schiltigheim sont marqués par une poussée des votes FN en milieu urbain, notamment à Bischheim, ville gérée par l'UMP depuis plus de 30 ans. Battre aujourd'hui le FN est une priorité car sa politique est anti-sociale et xénophobe; la prise en compte du quotidien des habitants est par contre une priorité collective de la droite locale, de sa majorité départementale et du gouvernement. Nous attendons maintenant des actions concrètes dans le domaine de l'habitat, du cadre du vie, de l'emploi, de la mobilité, de l'accompagnement des personnes âgées, de la prise en charge des personnes handicapées, de la jeunesse, de la prévention et de l'éducation. Tous ces domaines sont des compétences du Conseil départemental nouvellement élu. Il faut agir localement et globalement.

 

Des réalisations avec nos impôts

Nous demandons que l'égalité des territoires sur le département du Bas-Rhin soit mise en oeuvre et que nos impôts locaux (taxe d'habitation et taxe foncière) déjà fort élevés reviennent au bénéfice des habitants de Bischheim et de réalisations utiles. Nous observons aussi que sur les cantons de Strasbourg où la politique de la Ville, la rénovation urbaine, la mixité sociale et le développement durable ont été mis en œuvre la majorité PS-EELV est soutenue par les citoyens. Là où les politiques publiques portées par le gouvernement sont fortes les valeurs de la République sont partagées et soutenues. La fraternité doit se traduire par une politique dynamique en faveur du dialogue interculturel.

 
 
 
 

Accès direct

bt-droits-demarchesbt-agendaContact