Ville de Bischheim

 
 
Vous êtes ici  : Ville fleurie Le mot du maire
 
 

Le mot du maire

Envoyer Imprimer PDF

top-mot-maire

L’expression d’une forte volonté

A priori, rien ne prédestinait notre ville à obtenir un label aussi convoité que celui des « 4 fleurs ». Située en périphérie de Strasbourg, ville attractive au patrimoine prestigieux, peuplée de près de 18 000 habitants sur un territoire restreint dénué d’atouts naturels, Bischheim a longtemps été, ce que l’on a coutume d’appeler, une ville ouvrière. Elle compte 34% de logements sociaux et se caractérise par une forte mixité de population dans des quartiers comme celui des Écrivains (à cheval sur deux communes) qui vient d’être reconnu quartier d’intérêt national et sélectionné à ce titre par l’Agence Nationale pour la rénovation urbaine (ANRU).
Notre ville fait partie des villes les moins favorisées en terme de potentiel fiscal et bénéficie à ce titre de la dotation urbaine versée par l’État.


Néanmoins, depuis plus de 20 ans, la ville s’est engagée dans une politique volontariste pour améliorer le cadre de vie de ses habitants. Pas à pas, nous avons cherché à mettre en valeur notre patrimoine bâti, à recréer des espaces de verdure là où le béton était omniprésent, à égayer nos rues de compositions florales au rythme des saisons et à préserver un patrimoine naturel qui nous est cher : le plan d’eau de la Ballastière.
Une politique que nous avons menée avec les habitants en insufflant une dynamique propice à les amener à contribuer à l’embellissement de leur ville. Cette volonté collective, récompensée par le label « 4 fleurs » nous fait honneur. Cette expérience nous a cependant convaincu qu’embellir ne suffisait pas !
Préoccupés par notre cadre de vie, nous avons donc choisi d’aller plus loin en modifiant notre approche pour intégrer une donnée fondamentale : le développement durable.


Et c’est avec cette même volonté de mieux vivre ensemble que nous nous sommes engagés en 2010 dans une démarche Agenda 21 (labellisé en 2013), associant là-aussi la population pour définir toutes les actions à mener.
Parmi ces actions, la réduction de nos dépenses énergétiques, de l’utilisation des produits phyto-sanitaires ou la préservation de nos ressources en eau nous ont conduit à imaginer de nouveaux modèles d’aménagements privilégiant par exemple les vivaces et les graminées aux plantes annuelles. Si limiter notre impact sur l’environnement est devenu une priorité, elle n’est pas la seule. Dans un contexte économique difficile, nous avons parallèlement été contraints de trouver des solutions pour réduire les coûts de notre politique tout en maintenant une exigence de qualité.
Le label « 4 fleurs » est le fruit d’une envie. Celle d’offrir à nos habitants un cadre de vie plus agréable. Il est devenu une fierté. Celle d’un savoir-faire et de l’engagement de nos services. Il est porteur de symbole. Celui d’une ville accueillante et qui entend le rester.

Jean-Louis Hoerlé
Maire de Bischheim
Vice-Président de l’Eurométropole
Conseiller départemental

 
 
 
 

Accès direct

bt-droits-demarchesbt-agendaContact